Les fêtes de fin d'année approchent, la débauche alimentaire peut commencer: foie gras, saumon fumé, dinde aux marrons et autres gibiers marinés, vous reprendrez bien un peu de bûche et encore une petite coupette de champagne, sans compter les différents vins et ça pendant 15 jours.

Et là votre foie crie : STOP !

Vous êtes-vous demandé comment cet organe qui détoxifie notre organisme peut supporter une telle avalanche de nourriture et d'alcool en si peu de temps? C’est simple posez la question à l’oie et au canard, votre foie s’engorge.

Ce qui le 2 janvier provoque : fatigue, maux de tête, sensation de lourdeur, problème de transit, nausées, mauvaise haleine …

Loin de moi l’idée de vous priver des plaisirs festifs au cœur de cette saison froide. Afin d’éviter ces désagréments nous allons voir quelques astuces vous permettant de profiter sereinement de vos fêtes,

Dès le début décembre, pensez à mettre votre corps au repos digestif :en éliminant les plats  tous prêts riches en acides gras saturés ,en sel , en conservateur et en sucre qui demandent un travail accru du foie .Privilégiez les légumes verts crus et cuits sous forme de soupe, de potée assaisonnées avec des huiles vierges 1ere pression à froid biologique usez et abusez des condiments carminatifs à associer à une source de protéine ,poisson ou viande blanche mais vous pouvez aussi choisir des légumineuses (lentilles ,pois cassés..) qui sont d’excellentes sources de protéines végétales.

Diminuez la consommation de produits laitiers et de céréales blanches, optez pour des céréales complètes ou semi complètes pour ceux qui souffrent de colites.  

Dans les semaines précédant ces repas lourds, misez sur des aliments favorisant l’élimination de la bile (produite par le foie) qui va émulsionner les graisses : radis noir, fenouil, artichaut pissenlit. Le matin au réveil le jus d’un citron frais avec un peu d’eau tiède permet une bonne vidange de la vésicule biliaire. Remplacez le café par une infusion de thym ou de romarin, véritables amis du foie.

Un ou deux soirs par semaine remplacez le diner par une mono diète permettant de mettre au repos le système digestif. Vous pourrez consommer des pommes sous forme de compote non sucrée ,de pomme au four ou tout simplement crues selon votre gout, si vous préférez la pomme de terre ,c’est aussi possible mais pas sous forme de frites uniquement vapeur avec un filet d’huile d’olive.

Le Grand Soir de Fête essayez de ne pas faire trop de mélange par exemple un réveillon avec des huitres pensez plutôt à un poisson pour le plat, n’associez pas du foie gras en plus.

Si finalement vous n’avez pas résisté et que vous vous réveillez avec des nausées l’infusion des graines de fenouil 3 fois par jour vous aidera à combattre cet embarras. Pour l’indigestion, pensez au radis noir en ampoule, infâme mais d’une efficacité redoutable. N’oubliez pas la bouillote chaude sur le foie, pas vraiment glamour ! me direz-vous,  mais ultra efficace, le foie n’aime pas le froid et fonctionne mieux avec de la chaleur. L’indigestion génère des toxines, pour les neutraliser le calendula en teinture mère 30 gouttes dans un demi verre d’eau toutes les 3 heures jusqu’à la disparition des symptômes.

Le charbon activé 1 cuillère à soupe dans un verre d’eau sera souverain contre les gaz.

Pensez à vous hydrater avec une eau peu minéralisée ou des tisanes de romarin.

Profitez de vos fêtes et lors de vos résolutions de nouvel an, n’oubliez pas de prendre rendez-vous avec votre naturopathe afin d’établir une cure de détoxication ou de revitalisation en prévision du printemps. http://www.cabinetnaturopathe.com

 

fiesta201301012